Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

ECOAGRIS appui l’Analyse du HEA au Burkina Faso


Nouvelle image (1)Du 23 au 26 octobre 2018 a eu lieu dans les locaux de l’institut de formation à Distance sis à Ouagadougou, au Burkina Faso, l’atelier national d’analyse des resultats HEA d’octobre 2018 pour établir la situation alimentaire des différentes provinces et zones de moyens d’existence du pays. Il est important de souligner que toutes les zones de moyens d’existence du Burkina Faso sont couvertes en termes de profils HEA. Ce qui a porté l’analyse sur l’ensemble du pays. L’objectif de cet atelier est de produire une analyse prédicative sur l’évolution probable des conditions de sécurité alimentaire et des moyens d’existence pour l’année de consommation Octobre 2018 à Septembre 2019. Les resultats issus de cette analyse serviront à alimenter l’analyse du Cadre Harmonisé

 Il s’agit de manière plus spécifique de :

  • Proceder á la révision des données sur les paramètres clés collectés pour l’ensemble des zones de moyens d’existence ;
  • S’enquérir des données secondaires existantes et utilisables pour les besoins de l’analyse (données sur la production agricole issues du système de suivi de la campagne agricole du ministère de l’agriculture, les données sur les prix au niveau des marchés de référence etc. ;
  • Renseigner tous les tableurs d’analyse pour effectuer la spécification du problème pour chaque parametré clé et proceder à des révisions si nécessaire ;
  • Échanger techniquement et s’accorder de manière consensuelle sur les resultats ;
  • Proposer des options de réponses.

Les participants à l’atelier Outcome Analysis sont principalement issus des Ministères (Agriculture, Ressources Animales, etc.), des structures étatiques (SAP, DGESS, SONAGESS etc.), de FEWSNET et le CILSS.

Au total, plus d’une vingtaine de personnes dont 5 femmes ont participé à cet atelier d’analyse des resultats OA.

Constats et difficultés issus de l’analyse

L’une des difficultés réside dans le fait que les tableurs utilisés sont issus d’une version antérieure qui, parfois, engendrait des bugs et retardait le travail au niveau des groupes et à la plénière. A cet effet, il y’a nécessité d’utiliser les dernières versions pour éviter tout souci technique.

L’autre difficulté est le manque d’actualisation des tableurs en termes de données issues des profils actualisés par le GTHEA avec l’appui des partenaires nationaux et régionaux. Ce qui pose un problème de veille des données et biaise en quelques sortes les resultats car les conditions de moyens d’existence ont évolué. En guise d’exemple, les profils des zones 7, 8 et 9 ont pour année de référence 2010/2011. A cet effet, le GTHEA a pris l’engagement d’intégrer les profils actualisés dans les tableurs d’analyse pour qu’ils soient utilisés lors de la prochaine session d’analyse de Février 2019. Ce qui permettra de disposer de données récentes qui favorisent une meilleure analyse et in fine la qualité des resultats.

Enfin, il serait important de procéder au recyclage en termes de formation sur le processus d’analyse au vu du fait qu’il y’a de nouveaux membres du GTHEA issus des services techniques de l’état qui ne maitrisent pas de manière optimale tout le processus de l’approche HEA.

Recommandations

Au terme de l’analyse et au regard du constat ci-dessus, le GEHEA a formulé des recommandations, afin d’améliorer la situation alimentaire des ménages vulnérables et les futures sessions d’analyses des resultats HEA.

  • Recommandations (GVT et Partenaires)
    • Engager des actions pour réduire les risques de catastrophes et soutenir les moyens d’existence des menages pauvres de la pauvres de Sourou.
  • Recommandations techniques (GVT, CILSS et Partenaires)
    • Préparer la prochaine session d’analyse des resultats en Février 2019 en mettant à jour les tableurs d’analyse à travers l’intégration des données issues des profils HEA actualisés
    • Renforcer les capacités sur le processus d’analyse à travers un recyclage sur l’approche HEA en faisant focus sur l’analyse des resultats HEA notamment l’interprétation des resultats de l’analyse.

Clôture de l’atelier

L’atelier a été clôturé par le directeur du SAP qui a remercié l’ensemble des participations pour leur implication active durant tout le long du processus d’analyse. Il a aussi remercié les partenaires nationaux et régionaux pour leur appui constant dans le cadre de l’accompagnement et le renforcement de capacités des acteurs sur l’approche HEA.