Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

Composante nationale du projet

L’organisation proposée pour rendre le projet opérationnel est une structure articulée autour de deux types de composantes :

  • La composante nationale ECOAGRIS ;
  • La composante régionale est assurée par le CRA qui assumera les rôles de management et facilitera la mise en œuvre des activités du projet.

La composante nationale:

Cette composante nationale est composée des Cadres Nationaux ECOAGRIS (CNE) qui regroupent autour de l’institution du point focal d’autres institutions partenaires identifiées (services techniques, organisations professionnelles, organisations non gouvernementales, projets de développement, organismes de recherche, etc.). Chaque Cadre National ECOAGRIS sera composé d’un Comité d’Orientation Stratégique (COS) et d’un Comité Technique ECOAGRIS (CTE). Les CNE sont officiellement reconnus d’intérêt et d’utilités par un arrêté ministériel ou interministériel ou même un décret le cas échéant. Leurs rôles sont clairement consignés à l’intérieur d’un document officiel.  Le CNE a la responsabilité de la gestion des données. Il doit garantir la protection des informations. Les procédures de collecte, de traitement, de stockage, d’archivage et de sauvegarde des données sont conformes aux protocoles définis avec la coordination technique régionale basée au Centre Régional AGRHYMET.

C’est un réseau national de producteurs de données (les services sectoriels nationaux) concernant les douze (12) sous-systèmes de la plateforme suivants :

  • Macroéconomie ;
  • Alertes précoces ;
  • Marchés agricoles ;
  • Recherche agricole ;
  • Agro-hydro-météorologie ;
  • Nutrition ;
  • Ressources naturelles et changements climatiques ;
  • Stocks alimentaires ;
  • Pêche et aquaculture ;
  • Elevage ;
  • Productions agricoles ;
  • Intrants agricoles.