Système d’information agricole de l’Afrique de l’Ouest

.

Résultats Analyse CH

La tenue régulière des cycles nationaux et régionaux de formation et analyse du Cadre harmonisé sur la vulnérabilité courante au Sahel et en Afrique de l’Ouest a permis d’obtenir les résultats suivants :
• 35 cadres ont été formés sur l’outil cadre harmonisé d’analyse et d’identification des zones à risques et des populations en insécurité alimentaire et nutritionnelle grâce à l’appui d’ECOAGRIS au mois d’août 2015. (Atelier régional tenu à Niamey).

• 16 fiches de communication ont été produites à l’issu des ateliers nationaux d’analyse CH organisés dans les pays de l’espace CEDEAO/CILSS à la session de mars 2015.

• 17 fiches de communication ont été produites à l’issu des ateliers nationaux d’analyse CH organisés dans les pays de l’espace CEDEAO/CILSS à la session de novembre 2015 avec une contribution technique et financière de la Composante ECOAGRIS.

• 150 acteurs ont été formés sur le CH au Nigéria, Libéria, Guinée et Sierra Léone au mois de juin et d’août 2015 grâce à l’appui financier d’ECOAGRIS en vue de promouvoir cet outil d’analyse dans les pays non encore couverts.

• 480 exemplaires de Manuel du CH traduits en anglais et 1000 exemplaires du CH édités en français, anglais et portugais avec une contribution financière de ECOAGRIS.

– la composante ECOAGRIS a appuyé l’organisation logistique 34 ateliers nationaux, 32 ateliers dans les 16 Etats du Nigéria d’analyse et de formation sur le CH avec également un accompagnement technique des experts du Centre Régional AGRHYMET et de ses partenaires ;

– La production des 02 fiches de communication régionales pour les 17 pays et 16 Etats du nord de Nigéria (Etablissement des cartes régionales des résultats d’analyse cadre harmonisé sur la situation alimentaire et nutritionnelle : situation courante et situation projetée) ;

– La conduite des missions de plaidoyer du High Management du CILSS dans six (06) pays: Niger, Mauritanie, Sénégal, Togo, Mali, Ghana, Bénin pour la formalisation de leurs cellules nationales d’analyse CH;

– La réalisation des missions d’information et de sensibilisation dans 8 autres nouveaux Etats pour étendre l’analyse CH à 16 Etats du Nord et du centre du Nigéria ;

– La composante ECOAGRIS contribue à une meilleure diffusion de cet outil. Ainsi, au cours de cette année 2016, il a été reproduit 500 exemplaires de manuel CH en français et en anglais, des supports de communication dans les deux langues (dépliants, kakemonos…) distribués aux 17 pays lors du cycle d’analyse cadre harmonisé de février-mars 2016. Cela a permis d’améliorer la visibilité du projet dans les pays et au niveau régional.

– Réunion du Comité Technique du Cadre Harmonisé ()

– Analyse régionale de l’insécurité alimentaire et nutritionnelle aiguë courante (mars- mai 2016) et projetée (juin – août 2016) ()

– Analyse régionale de la situation de l’insécurité alimentaire aiguë –Situation courante (Octobre-Décembre 2016) et projetée (juin-août 2017) ()

– Les formateurs régionaux se forment et affinent les matériels de formation de l’outil Cadre Harmonisé ()

– Ateliers Nationaux d’analyse du Cadre Harmonisé du Nigeria : Consolidation et restitution ()

– Rencontre régionale du dispositif de prévention et de gestion des crises alimentaires (PREGEC) ()

– Cette année a été particulièrement marquée par l’organisation :
o trois (3) rencontres régionales (une réunion restreinte et deux élargies) pour la révision du manuel du Cadre Harmonisé et la préparation du Comité de Pilotage. Ces trois rencontres ont permis de regrouper les experts des différents partenaires (CILSS, FAO, FEWS NET, PAM, UNICEF, JRC/UE, GSU/IPC, Oxfam, ACF, Save the Children) pour tirer les leçons apprises de la mise en œuvre du CH dans la région. La collaboration avec le GSU/IPC a permis d’orienter le rapprochement de la nouvelle version du CH avec la perspective de la version 3 de l’IPC. Un draft de la version 2.0 du CH est disponible et doit faire l’objet d’enrichissement au cours des prochaines rencontres.

o Un Comité de Pilotage du CH tenue à Praia au Cabo Verde en juillet 2017 dans le but d’examiner les nouveaux défis sur la mise en œuvre de l’outil. Cette rencontre, présidé par le Secrétaire Exécutif du CILSS, a été marquée par la participation des partenaires notamment : UE, USAID, FEWS NET, FAO, PAM, JRC et GSU/IPC. Les discussions se sont focalisées sur la gestion stratégique de l’outil et les perspectives de son développement et sa mise en œuvre sur le long terme.

– À partir de février et novembre 2017, des efforts ont été déployés pour promouvoir l’utilisation de l’outil « Cadre Harmonisé » au Sahel et en Afrique de l’Ouest comme moyen d’identifier l’insécurité alimentaire dans la région. Le CILSS avec l’appui de l’Union Européenne, a organisé des sessions d’analyse dans les pays de l’espace CILSS/CEDEAO. Ainsi, il a été réalisé 32 cycles d’analyses du CH dans les pays (Bénin, Burkina Faso, Cap Vert, Gambie, Ghana, Guinée Bissau, Guinée, Libéria, Mali, Mauritanie, Niger, Nigéria, Sénégal, Sierra Léone, Tchad et Togo). Au total huit (8) ateliers locaux d’analyse CH et deux (2) ateliers de consolidation au Nigéria et au niveau régional ont été organisés et ont permis la production de :

o Vingt un (21) fiches de communication du Cadre Harmonisé élaborées et publiées pour les pays côtiers ;
o Dix-huit (18) fiches de communication du Cadre Harmonisé élaborées et publiées pour les pays du sahel ;
o Trente-trois (33) fiches de communication du Cadre Harmonisé élaborées et publiées pour les seize (16) Etats et le niveau fédéral du Nigéria
o Dix-sept (17) supports de communication sur le CH mis à jour et diffusés (Banderoles et synthèses par pays diffusées au RPCA).

– Une évaluation des effets liés à l’utilisation des résultats du Cadre Harmonisé dans six (6) pays de l’espace CILSS/CEDEAO.

– Réunion du Comité Technique du Cadre Harmonisé ()

– Évaluation de l’appropriation et des effets/impact produits par l’utilisation des résultats du cadre harmonise ()

– Analyse régionale de l’insécurité alimentaire et nutritionnelle aiguë courante (mars- mai 2017) et projetée (juin – août 2017) ()

– Rencontre régionale du dispositif de prévention et de gestion des crises alimentaires (PREGEC) ()

– AVIS sur les perspectives agricoles et alimentaires 2017-18 au Sahel et en Afrique de l’Ouest ()

Au cours de cette année :

  • 03 rapports de réunion du Comité Technique CH sont disponibles ;
  • 02 rapports de réunion du Comité de Pilotage du Cadre Harmonisé disponible ;
  • 01 rapport de réunion du FSWG avec IPC disponible.

Ces réunions ont permis de:

  • Finaliser les discussions thématiques inachevées sur des points comme la nutrition, le HEA, le Proxy, le HDDS, le rCSI, la classification de la famine, etc ;
  • Partager les conclusions de la rencontre de Rome sur le rapprochement CH-IPC ;
  • Réviser et finaliser le contenu du draft 1 la version 2.0 du manuel du CH élaboré en janvier 2017 ;
  • Capitaliser ces revisons à travers un Comité Technique Restreint et proposer la version 2.0 du Manuel du CH y compris les outils ;
  • Mettre à jour les échéances des activités majeures ;
  • Une version du manuel 2.0 est disponible et en cours de validation
  • 12 drafts de modules de formation sur la version 2.0 disponibles

Le cycle du CH de février-mars 2018, a été financé sur la composante ECOAGRIS pour appuyer l’organisation logistique des ateliers nationaux dans les pays du CILSS (Côte d’Ivoire, Cabo Verde, Gambie) dans certains États du Nigéria (Borno, Yobe, Adamawa, Bauchi et Gombe) et la consolidation fédérale d’analyse. Le cycle d’octobre-novembre 2018 a été entièrement couvert par ECOAGRIS dans l’ensemble des dix-sept (17)  pays et la consolidation régionale. Les cycles ont été par ailleurs techniquement accompagnés avec la mobilisation  des experts du Centre Régional AGRHYMET, du Secrétariat Exécutif du CILSS et de ses partenaires dans les dix-sept (17)  pays.

Ainsi :

  • 33 fiches de communication sur les analyses CH dans dix-sept (17) pays sont produites ;
  • 26 fiches de communication sur les analyses CH dans les treize (13) Etats du Nord de Nigéria sont disponibles.

Tableau 11: Estimation des populations en insécurité alimentaire et nutritionnelle dans les pays du Sahel et les pays du golfe de Guinée

Pays Cycle de février-mars 2018 Cycle d’octobre-novembre 2018
Population totale en Phase 3 à 5
Mars-mai 2018 Juin-août 2018 Octobre-décembre 2018 Juin-août 2019
Bénin 8 379 30 783 4 296 5 720
Burkina Faso 753 600 954 315 10 501 10 991
Cabo Verde 20 812 20 829 13 899 5 194
Côte d’Ivoire 17 200 38 397
Gambie 44 949 62 929 21 228 51 857
Ghana 99 110 174 778 36 880 26 237
Guinée 5 089 20 771 44 201 50 572
Guinée Bissau 11 555 4 837 90 957 178 075
Libéria* 43 489 94 490 375 712
Mauritanie 350 600 538 446 102 086 189 673
Mali 387 334 932 651 106 831 145 627
Niger 1 273 849 1 677 575 185 003 415 838
Nigéria 3 712 251 5 289 761 188 888 519 123
Sénégal 311 578 735 306 226 932 575 602
Sierra Léone* 50 958 307 047 676 252
Tchad 623 982 990 706 600 329 1 221 943
Togo 4 731 8 510 2 454 320 4 507 847
Total région 7 607 818 11 536 644 4 505 088 8 994 660
  • 100% des cartes depuis le début des analyses CH à nos jours sont introduites dans la plateforme cartographique interactive.
  • Les résultats consolidations au niveau régional ont été présentés aux rencontres du PREGEC (mars, de juin et de novembre 2018) et du RPCA organisé en avril et en décembre 2018.
  • Les travaux d’amélioration de la diffusion des produits du CH ont été conduits avec le cabinet ProSE dans le cadre la mise à jour de la plateforme ECOAGRIS.
  • 40 copies du manuel 2.0 ont été partagées
  • 700 copies de la synthèse régionale et du Nigéria ont été partagés au PREGEC et au RPCA de décembre 2018 ;
  • 33 cartes du CH des pays diffusées et 4 cartes régionales ;
  • Le geoportail des produits cartographiques en cours d’élaboration afin d’intégrer  tous les produits des autres projets de l’AGRHYMET.